Block title
Block content
turned_inFocus programmation

Depuis 2012, l’INMA a développé un réseau de partenaires locaux et nationaux dans une vingtaine de pays, qui proposent eux aussi au public de venir découvrir la richesse de leurs métiers d’art à l’occasion des JEMA.

En 2018, les JEMA continuent de se développer dans de nouvelles régions en Allemagne ou en Italie et deux nouveaux pays, l’Irlande et le Danemark rejoignent ce moment fédérateur. Le public pourra donc venir à la rencontre des professionnels et participer à des événements en Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, Royaume-Uni et Suisse.

En Italie, vous pourrez ainsi venir à la rencontre de 26 artisans d’art florentins dans le prestigieux monastère Conventino, récemment rénové pour accueillir des ateliers de créateurs, ou vous initier en Autriche à la dorure au Musée du Théâtre à Vienne, dans le cadre d’ateliers organisés par l’Académie des Beaux-Arts.

En Belgique les portes des ateliers de l’Opéra Royal de Wallonie à Liège et en Suisse celles du Grand Théâtre de Genève seront également exceptionnellement ouvertes au public lors des JEMA.

En Irlande, à la National Design & Craft Gallery (Kilkenny), des ateliers de bijouterie et joaillerie seront organisés par le maître joaillier Rudolf Heltzel et deux étudiants du centre de formation du Design & Crafts Council of Ireland.

En Lituanie, le Musée des Arts Appliqués et du Design de Vilnius proposera quant à lui des visites gratuites de ses expositions : "Luxury and Craftsmanship: European Applied Art of 16th - 20th c. from the collections of Lithuanian Art Museum" et "100 years of Lithuanian Design".

Enfin, vous pourrez aussi admirer les créations d’artisans d’art français et allemands présentées dans l’exposition « Transformation » au Musée des Arts décoratifs de Berlin ou découvrir les bijoux en verre des artistes espagnols lors de l’exposition « Fusión » à Madrid.

Block title
assignment
Vous aimez cet article, recevez la newsletter de l'INMA Block content