Block title
Block content

#JEMA2023

les Journées Européennes des Métiers d’Art 2023
auront lieu du 27 mars au 2 avril 2023.

A propos des Journées Européennes des Métiers d’Art

Block title
Block content

Partout en France et en Europe, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont un événement unique au monde et gratuit en faveur d’une meilleure reconnaissance du secteur des métiers d’art.

Rendez-vous du 27 mars au 2 avril 2023 avec le thème "Sublimer le quotidien" !
 


En 2023

Sans que nous le réalisions, les métiers d’art et du patrimoine vivant sont partout autour de nous, au cœur de notre quotidien et de nos habitudes. Au centre des villes et des paysages qu’ils participent à forger, ils créent des œuvres qui s’insèrent dans notre horizon proche. Sur les pavés que nous foulons, sur les noms de rues que nous lisons, dans la décoration que nous rêvons et dans les ornements dont nous nous parons, l’artisanat d’art se mêle et s’entrelace, omniprésent et discret créateur du décor que nous habitons.

Acteurs du patrimoine, du tangible et de l’imperceptible évolution des courants esthétiques, les professionnels des métiers d’art et du patrimoine vivant magnifient et réinventent jour après jour des techniques ancestrales afin de les offrir au plus grand nombre.  Sublimant la matière au sein des ateliers, ils poétisent le réel en objets qui viennent enrichir nos vies toutes entières.

Ces professionnels, œuvrant sous nos yeux, doivent être reconnus pour ce qu’ils sont : inestimables, vivants, à portée de mains.

Pousser la porte de l’atelier et découvrir la journée du professionnel, c’est s’immerger dans un monde extraordinaire mais c’est aussi et surtout comprendre la proximité et la simplicité douce d’un héritage riche et chatoyant. C’est rencontrer des personnalités authentiques, porter le regard sur leurs outils, toucher du doigt leurs idées et leur créativité. Moment privilégié de partage et d’ouverture, cette découverte est source d’émerveillement et de nouvelles perspectives pour chacun.

 


En pratique

Citoyennes, populaires et fédératrices, les JEMA s’adressent aux publics venant de tous horizons, petits et grands et aux profils multiples : amateurs, curieux, arpenteurs, esthètes, collectionneurs, consommateurs…

Le site fait peau neuve ! Retrouvez sa version actualisée pour l'ouverture des inscriptions.

Dépôt des candidatures pour la programmation à partir de début décembre 2022 et jusqu'au 31 janvier 2023 (23h59).

Retrouvez la programmation 2023 en ligne dès le mois de mars.

Notez d'ores-et-déjà les dates des JEMA 2024 ! Rendez-vous du 2 au 7 avril 2024.

Règlement 2023
Facebook – Twitter – Instagram

 


Histoire des JEMA

Créées en 2002 pour une meilleure (re)connaissance des métiers d’art en France et au-delà de nos frontières, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) proposent chaque printemps au grand public de découvrir le génie incarné par les métiers d’art et du patrimoine vivant. Depuis 2020, les candidatures sont ouvertes à toutes les entreprises labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). 
La semaine, dédiée en particulier aux scolaires, et le temps fort du week-end, constituent l’ADN des JEMA, en proposant des ouvertures d’ateliers et des évènements uniques imaginés par des professionnels et établissements de formation qui font vivre les métiers d’art et du patrimoine vivant. 

Les Journées Européennes des Métiers d’Art sont coordonnées par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) et reçoivent en France le soutien du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, du ministère de la Culture et du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat et de nombreux acteurs locaux, collectivités, structures culturelles, associations, pour leur mise en œuvre sur le territoire. 
Partenaire de la première heure des JEMA et Grand mécène national de la manifestation, la Fondation Bettencourt Schueller est engagée aux côtés de l’INMA jusqu'en 2022 pour une plus grande reconnaissance du secteur des métiers d’art et de ses valeurs sociales, sociétales et économiques. 
 

Devenues le premier événement international dédié aux métiers d’art, les JEMA / EACD (European Artistic Crafts Days) sont organisées en France et par divers partenaires en Europe.

Block title
Block title
Block content

2022, une édition de défis

Depuis mars 2020, la Covid-19 et ses répercussions sociales et économiques ont touché de plein fouet le secteur des métiers d’art et du patrimoine vivant. Les professionnels ont été notamment confrontés à des difficultés importantes pour maintenir leur activité, s’adapter aux circonstances et être en mesure de rebondir.
En moyenne, les entreprises du secteur ont enregistré une perte de 50% de leur chiffre d’affaires annuel, en mars 2020. Les entreprises les plus touchées sont celles dont la stratégie commerciale reposait essentiellement sur les salons et foires. En effet, 76% des répondants estiment que la principale conséquence de la situation sur leur activité est due à l’annulation d’événements. Par ailleurs, au plein cœur de la crise sanitaire, 55% des répondants estimaient que l’action principale à mettre en œuvre à la sortie de crise serait la valorisation et la promotion des métiers d’art et du patrimoine vivant (Enquête INMA – Les professionnels des métiers d'art et du patrimoine vivant confrontés à la crise sanitaire – avril 2020).

A l’abord de 2022, la situation des entreprises avant 2020, leur réaction face à la crise sanitaire et leurs capacités de rebond très différentes conduisent à un état des lieux très contrasté : 1 entreprise sur 5 estime avoir traversé la crise sanitaire, mais plus du quart (27%) n’arrive pas à se relever. Une majorité d’entreprises constate une baisse des commandes et des chantiers alors que plus du tiers fait face à des problèmes importants d’approvisionnement en matériaux (Enquête INMA – Les enjeux de développement des entreprises des métiers d’art et du patrimoine vivant – janvier 2022).

Remettre les professionnels des métiers d’art sur le devant de la scène représente une priorité et un défi aux enjeux multiples : économiques, culturels, médiatiques, etc. et les JEMA sont donc un levier idéal pour soutenir les professionnels.

 

 

Une mobilisation réussie après deux années suspendues

15 pays européens engagés dans la promotion des métiers d’art

  • La France, pilote et coordinateur de l’événement
  • 14 pays partenaires
  • Plus de 7 605 événements organisés dans les 15 pays engagés

En France

  • 18 régions françaises participantes :
    > 13 régions de métropole
    > 5 Drom-Com : la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Guyane, Wallis et Futuna
  • 6 132 événements en France répartis dans 2 059 lieux 5 327 professionnels mobilisés dont
  • 1 527 portes ouvertes d’ateliers
  • 59 établissements de formation
  • 532 manifestations
  • 75 Rendez-vous d’Exception
  • 819 programmations jeune public
  • 1 région à l’honneur pour la première fois : le Grand Est > 573 événements dans 208 lieux

En Europe

  • 14 pays engagés auprès de la France et proposant 1 473 événements : Allemagne, Bulgarie, Suisse, Portugal, Hongrie, Belgique, Irlande, Italie, Espagne, Géorgie, Luxembourg, Grèce, Lituanie et Ukraine
  • 1 pays à l’honneur : l’Allemagne > Plus de 700 événements organisés 3  Rendez-vous d’Exception européens dont 2 en lien avec la mise à l’honneur de l’Allemagne

 

Consultez à ce lien le bilan de l'édition 2022 des Journées Européennes des Métiers d'Art pour plus d'informations.

 

Consultez aussi le bilan de l'édition 2021 ou le le bilan de l'édition 2019.