Block title
Block content
Manifestation

Village d'Artistes

Voir le site Contact
crop

Programmation

Créée en 1987, l’association Village d’Artistes de Rablay-sur-Layon s’est donné pour objectif de promouvoir l’art contemporain et les métiers d’art en développant, dans ce petit village au cœur de la vallée du Layon, au sud d’Angers, un lieu de visite incontournable en Maine-et-Loire.

Dans un vaste bâtiment du 15ème siècle, propriété de la Communauté de Communes Loire Layon Aubance, le Village d’Artistes s’organise sur trois niveaux : la boutique métiers d’art au rez-de-chaussée, la galerie d’art contemporain au 1er étage et l’artothèque au 2ème étage. Tous ces espaces font la part belle aux artisans d’art et aux artistes de toute la France, sélectionnés avec soin par l’association.

Une année au Village d’Artistes, c’est :

- 3 rendez-vous ponctuels,

- 5 expositions dans la galerie d’art,

- 80 artisans d’art dans la boutique,

- 200 œuvres d’art dans l’artothèque,

- 25 000 visiteurs…

- 4 salariés et 50 bénévoles actifs et passionnés qui participent grandement à la vie de ce lieu culturel et touristique incontournable de notre vallée du Layon.

Pour les JEMA 2019, le Village d’Artistes invite les artisans d’art dont les créations sont exposées dans sa boutique, une occasion unique pour les visiteurs de rencontrer et d’échanger avec les professionnels des métiers d’art qui collaborent avec le Village d’Artistes. C'est un temps privilégié pour les artisans d’art et pour les visiteurs. Un temps pour échanger, partager les expériences diverses, présenter des pièces d’exception et découvrir les techniques de travail. Rencontres, démonstrations de savoir-faire et partages d'expériences avec : Mam'zelle Line, céramique / Laëtitia Cam, bijoux et sculpture céramique / Cécile Chupin, rempaillage textile / Mary Colibri, chapellerie.

 

Mais qui sont-elles ?

Céline Lambert - Mamz’elle Line, céramiste. "J’entretiens un lien étroit avec la nature. C’est tout naturellement que j’en viens à travailler l’argile. Issue du monde graphique et formée à la céramique, j’attache une grande importance au rendu de la matière que je mets en scène. Je modèle l’argile avec mon âme d’enfant en y associant parfois d’autres matériaux naturels tels que le bois, l’ardoise… Dans un monde tourmenté, je créée un univers à la fois bucolique et onirique. Mes sculptures, pièces uniques,  jouent sur le fil entre imaginaire et réalité. Mes créations mêlent la rugosité de la terre et la finesse des formes et des détails. "Qui pourrait dire le plaisir de « rentrer dans la matière », de la dompter, fusionner avec elle pour donner naissance à un  monde, empreint de délicatesse et rempli de poésie."

Laëtitia Cam, céramiste. "J'utilise la faïence blanche, rouge et noire pour la réalisation de mes pièces. Mon inspiration est tout simplement le reflet d'un univers végétal, voire aquatique, avec pour fleur de prédilection, le coquelicot. Comment figer le temps pour que vive l’éphémère ? Mes créations décoratives ou mes bijoux se caractérisent par une recherche de sobriété. Chaque pièce est façonnée et poncée à la main, puis cuite une première fois à plus de 1000°C. Elle est ensuite émaillée au pinceau avant de vivre une seconde cuisson, qui, véritable alchimie, révèle enfin la couleur et la profondeur de l'émail. Pour les bijoux, il reste encore l'étape du montage, j'utilise de l'argent 925 pour leur confection."

Cécile Chupin, rempailleuse. "Aujourd'hui le gaspillage n'est plus d'actualité, nous devons penser aux futures générations qui hériteront de ce que nous laisserons. J’aime beaucoup le tissu, que je travaille depuis longtemps en patchwork, j'aime particulièrement les couleurs vives qui m'apportent la lumière, la joie. J'ai constaté que beaucoup de draps ou de housses de couette ne sont plus utilisés. De plus, chaque chaise a son histoire, elle peut avoir fait plusieurs générations, et quand le temps a fait son travail, on a souvent tendance à la jeter alors que le bois n'est pas abimé. J'ai donc décidé de réunir ces deux faits et qu'il était possible de leur donner une deuxième jeunesse en repeignant les chaises et en refaisant les assises avec les draps. J’utilise la technique de rempaillage de chaise et remplace la paille par des torons en tissu. Le résultat est très coloré et original, la chaise devient autant objet utile que décoratif. Elle devient surtout un objet unique !"

Mary Colibri, chapelière. "Après des études classiques à Sciences-Po, Mary Colibri entre à l’Institut Français de la Mode à Paris. Son double cursus lui permet de s’épanouir dans une carrière de création de produits pour de grands noms de la couture et de la mode, au long de 25 années d’expérience. Sa passion pour les chapeaux la rattrape. Et avec elle, l’envie de créer des produits féminins et intemporels, en s’appuyant sur un savoir-faire français artisanal, l’envie de fabriquer elle-même ses créations, de toucher les belles matières, de faire jaillir les couleurs pour le plus grand plaisir de ses clientes. Mary se forme aux techniques de fabrication des chapeaux à l’Atelier Musée du Chapeau de Chazelles-sur-Lyon et décide de créer en 2015 sa propre marque : Mary Colibri. Elle crée et fabrique des chapeaux pour cérémonies et pour tous les jours, pimentés de quelques accessoires de mode, bandeaux, étoles ou sacs. Sa fabrication est artisanale en modèles uniques, sur-mesure ou en petites séries. Son univers est féminin et coloré, poétique, un peu bohème, un brin vintage."

Les créatrices partagent leurs savoir-faire au Village d'Artistes

0241786132
Place du Mail
49750 Rablay-sur-Layon

Horaires

de 14h à 19h - vendredi 5 avril 2019
de 14h à 19h - samedi 6 avril 2019
de 14h à 19h - dimanche 7 avril 2019

Participants

Laëtitia CAM - Nadoz-Aer
Céramiste
https://nadoz-aer.blogspot.com

Marie CHARTRAIN - Mary Colibri
Chapelier
https://www.chapeauxmarycolibri.com

CHUPIN Cécile
Canneur-rempailleur
https://defilenpatch.odexpo.com/

Céline LAMBERT - Mamz'elle Line
Céramiste
http://www.mamzelleline.fr